Retour sur l’apprentissage de la lecture (GS-CP)

Pour notre aîné, je m’étais à peine posé la question, mais j’ai besoin pour notre n°3 de quelque chose de plus structuré.

Après avoir fouillé un peu, m’être posé pas mal de questions (manuel ou pas ? quelle méthode ?), voici le résultat de mes cogitations. Je commence par vous présenter ce que j’ai choisi, mais je vous donnerai ensuite 2-3 autres pistes, que je n’ai pas retenues car elles nous correspondent moins, mais qui restent très intéressantes. 🙂

Ce que nous faisons cette année :

Notre fils a 5 ans 1/2, il travaille avec des supports correspondant au niveau GS. Il a un très bon niveau à l’oral, il s’exprime très bien, mais il ne s’est intéressé à l’écrit que très récemment. Il a commencé vers 4 ans 1/2 à montrer un intérêt pour les lettres (jeux avec un alphabet en bois, reconnaissance de certaines lettres, volonté d’écrire son prénom).

J’ai toujours travaillé en parallèle les lettres et leur son (je sais que tout le monde ne travaille pas comme ça, mais c’est ce qui me semble le plus cohérent, et ça ne pose aucun problème à nos enfants).

On commence donc par apprendre le nom des lettres les plus familières (en général, celles de leur prénom, puis celles des prénoms des autres membres de la famille), et très vite ensuite, j’explique que les lettres font un bruit. Certaines font le bruit de leur nom (petite entrée en matière pour parler des voyelles 😉 ), et d’autres non. Une fois les sons appris et reliés aux lettres, on corse l’affaire : certaines lettres font plusieurs sons (c, g, s…). Ensuite, on attaque la combinatoire (assembler le bruit de deux lettres), d’abord avec consonne + voyelle (b + a = ba), puis voyelle + voyelle (o + u = ou) et consonne + consonne (b + r = br). J’ai toujours trouvé important que l’enfant puisse rapidement lire de petits mots (papa, lune, vite, kilo, sol, vélo), ça montre que l’exercice a une application très concrète et ça donne envie aux enfants de continuer à apprendre.

Cette année, j’ai travaillé avec notre fils sur ces aspects à l’aide de fiches maison (une lettre par fiche), avec identification de la lettre dans des mots (entourer la lettre si on la voit, en majuscule et minuscule d’imprimerie), identification du son dans les mots (colorier le dessin si on entend le son étudié).

Parallèlement, on a regardé et manipulé les lettres d’imprimerie, en bois et en papier, en majuscules et en minuscules. Nous avons aussi au cours de l’année commencé à se familiariser avec la cursive à l’aide du livre « Les lettres à toucher de Balthazar ». Notre fils s’est entraîné à écrire en majuscules d’imprimerie jusqu’ici, et on aborde la cursive (j’y reviendrai, nous utilisons la méthode Dumont, sur laquelle j’ai déjà écrit).

Ce que j’ai choisi pour l’an prochain :

On attaque le niveau CP, notre fils aura 6 ans en octobre. Je cherchais un support plus formel pour travailler la combinatoire et les syllabes complexes. J’avais essayé d’élaborer des fiches pour ce travail pour mes deux grands, mais elles ne me donnaient pas complète satisfaction. Manquant de temps pour les remanier, j’ai décidé de me tourner vers des fiches ou manuels « tout faits ».

Vous vous en doutez (ou pas), l’offre est énorme, et même en ayant des critères précis en tête (ici, méthode progressive, syllabique stricte) le choix est compliqué, surtout sans avoir les ouvrages dans les mains.

J’ai finalement opté pour cet ouvrage :

bled méthode syllabique

Il se compose de 55 leçons très progressives, d’abord les voyelles, puis les sons simples, et enfin les sons complexes. J’ai apprécié le visuel très simple, clair, qui va à l’essentiel, puisque je cherchais vraiment un support « technique ».

Je compte avancer très vite sur les premières leçons, puisque notre fils maîtrise déjà bien les sons simples, ce sera juste une petite révision.

Ce livre ne contenant pas de textes à lire, je compléterai nos apprentissages avec les ouvrages déjà utilisés lors des « CP » précédents, à savoir :

  • l’abécédaire Boscher
  • Les belles images, d’Edouard Jauffret, qui est un syllabaire (c’est-à-dire que le livre met l’accent sur la combinatoire et que les mots sont « découpés » dans les petits textes proposés, ce qui aide à la fois à déchiffrer et à repérer les syllabes). Je l’utilise un peu plus tard dans l’année, donc.

Dans le cours de l’année, j’utiliserai aussi le cahier « Je m’entraîne en français » niveau CP de la collection Boscher chez Belin. Ce carnet est très bien fait, il propose de la lecture, du vocabulaire et quelques rudiments d’orthographe et de grammaire. Cependant, comme il demande de maîtriser un tant soit peu l’écriture, je ne compte pas l’utiliser avant janvier-février.

D’autres pistes :

J’ai longtemps hésité entre le manuel Bled et deux autres méthodes :

  • Léo et Léa, que j’ai eu l’occasion de feuilleter, et qui est sans doute la méthode que j’aurais choisie a priori. Elle est assez complète (il y a pas mal de livrets complémentaires à la méthode) et respecte nos choix pédagogiques. Mais ayant surtout besoin d’un support « technique », je ne voyais pas l’intérêt pour nous d’utiliser une partie seulement de cette méthode.
  • J’apprends à lire avec Sami et Julie, là encore une méthode très complète, agréable et bien faite, découverte en faisant mes recherches (bon, apparemment, tout le monde la connaît et elle est très appréciée, je devrais sortir plus souvent !). Ce qui a fait pencher la balance, là encore, était le fait que je cherchais un support plus « simple », moins fourni, et tout simplement le fait que j’ai moins accroché avec la mise en page.

Durant mes recherches, j’ai aussi trouvé ce site formidable, Graines de livres,  qui propose (entre autres, ce site est une mine pour le cycle 2) une méthode complète, sans manuel, avec des fiches à télécharger (et modifier au besoin) : clic ! Je pense utiliser certaines fiches comme support d’exercices au fil de l’année.

Par ailleurs, je vous recommande la lecture de ces deux articles de l’excellent blog Après la classe, l’un sur les manuels de lecture, l’autre sur l’enseignement de la lecture proprement dit. Les conseils délivrés sont aussi pertinents pour un enseignant que pour un parent. Allez y fureter, c’est une vraie pépite!

Je vous recommande en outre la lecture de cet article du blog Apprendre avec bonheur, qui fait le point sur l’apprentissage de la lecture et présente quelques méthodes.

Je tiens à souligner enfin que je me suis en grande partie basée sur cet article du blog Tout pour l’IEF : clic ! Vous y trouverez des indications précieuses pour faire votre propre choix. 😉

Publicités

2 réflexions sur “Retour sur l’apprentissage de la lecture (GS-CP)

  1. Parfait, c’est exactement ce qui me fallait! Mon deuxième en a marre de Bosher, c’est pratique mais je cherchais à compléter avec des petites histoires plus intéressantes et d’une meilleure qualité littéraire. Merci pour ton article détaillé!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s