En réflexion pour la 6e

Une des clés de l’IEF étant l’organisation, je fouille depuis un an déjà les blogs et pages web à la recherche de ressources pour assurer à la maison l’instruction de Martin qui sera au niveau 6e en septembre 2019.

J’ai encore quelques semaines avant de faire mes éventuels achats, et je vais en profiter pour essayer d’avoir en mains certains des ouvrages qui me semblent intéressants, histoire de confirmer ma première impression. Pas toujours simple de choisir un manuel ou fichier d’exercices sur le net, sauf quand on connaît déjà des ouvrages de la même série (et encore !).

Petite précision pour celles et ceux qui trouvent que je m’y prends tôt : je garde un peu de temps pour feuilleter certains ouvrages en magasin, pour imprimer ce qui doit l’être (fiches, documents en pdf…), et surtout pour établir mon programme définitif, ce qui me demande toujours pas mal de temps (non, non, je ne suis ni indécise ni perfectionniste… :p ).

Pour rappel : la 6e fait partie du cycle 3 d’apprentissage, avec les classes de CM1 et CM2. Cependant, nous allons pour certaines matières nous engager directement sur le cycle 4. En effet, le cycle 3 s’arrêtait en fin de CM2 il y a quelques années, et je trouve qu’avec un bon niveau de CM2, on peut attaquer les apprentissages de 5e, en s’arrêtant au passage sur les 2-3 notions qui ne sont pas encore solidement acquises.

still-life-851328_1280

Voici un petit point sur les pistes retenues à ce jour :

  • En maths : nous sommes cette année sur le programme CM1 de la méthode Singapour. Le niveau étant assez élevé, il est possible d’embrayer directement sur un niveau 5e (cycle 4, donc). J’ai quasi arrêté mon choix, ce sera le manuel « Les maths au collège : démontrer pour comprendre » (éditions Ellipses), qui a l’avantage de pouvoir être utilisé jusqu’à la 3e, de contenir à la fois les cours, les exercices et les corrigés, pour un prix très correct (18€ neuf). Nous allons donc attaquer en septembre le Manuel Singapour de CM2, et comme il n’y a pour ce niveau qu’un seul livret d’exercices (contre 2 pour les autres niveaux), on enchaînera naturellement avec le manuel retenu une fois notre livret achevé. On répartira les notions sur les 3 ans et quelques mois.
  • En grammaire : Martin a commencé un peu tard la grammaire et la conjugaison en formel, donc nous avons cette année un gros travail pour « rattraper » les lacunes dans ces matières. J’ai eu un coup de cœur pour un manuel présenté sur le blog Chouette, y’a plus école (clic pour l’article dédié) : « Grammaire française du XXIe siècle« , un manuel ancien, réédité par les éditions de Clairval. Là encore, un seul manuel pour les quatre années de collège, accompagné de livrets d’exercices par année.
  • En orthographe : je pense m’appuyer sur les textes des œuvres lues en littérature, ainsi que des dictées proposées dans le manuel Berthou de 6e-5e (disponible ici sur le site Manuels anciens).
  • En rédaction – production d’écrits : la situation est un peu particulière, car Martin a eu longtemps de la difficulté avec cette exercice qui demande surtout de l’imagination. Il a fait d’énormes progrès cette année avec le livret Graphilettres dédié à cette matière. Pour l’an prochain, je m’appuierai en grande partie sur « Savoirs de l’école – Production d’écrits (cycle 3) » des éditions Hachette.
  • En histoire-géo : nous avons un peu « erré » ces deux dernières années, pour trouver des manuels qui nous convenaient. Nous avons été satisfaits des ouvrages des éditions Hachette, je pense donc me tourner à nouveau vers eux pour le collège, mais à voir en feuilletant le livre en magasin !
  • En littérature : nous allons continuer à privilégier la lecture d’oeuvres intégrales, mais je réfléchis à la possibilité de trouver les fameux Lagarde et Michard de ma jeunesse pour avoir à disposition un panorama de qualité de la littérature. Je reviendrai sur le sujet prochainement.
  • En sciences et technologie : là encore, nous sommes satisfaits des ouvrages des éditions Hachette et Magnard utilisés cette année, donc à confirmer !
  • En anglais : nous avons commencé à aborder cette matière en primaire avec les livrets de la Chouette (Hatier) et le super « Let’s chant, let’s sing! », dont il faut vraiment que je vous parle. Pour la suite, je crois que mon choix va s’arrêter sur « Imagine you’re english » (éditions Belin), téléchargeable sur le site Morning stars, (encore une découverte que je dois à Cindy de Chouette, y’a plus école, tout comme l’ouvrage suivant : ), que je compléterai avec le Maxi cahier Bescherelle anglais, qui a le mérite de couvrir tout le programme du collège avec rappel des leçons et exercices corrigés (voir ici pour l’article dédié). Par curiosité, j’irai sans doute feuilleter aussi « Objectif collège – Tout l’anglais 6e-5e » (éditions Hachette).

Je n’ai pas encore creusé le côté enseignement artistique, mais j’ai déjà pas mal de supports ou de pistes, ni le latin, mais là aussi, j’ai déjà des pistes… Rendez-vous dans un mois environ pour un nouveau point sur la situation !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s