Les Journées Européennes des Métiers d’Art – édition 2017

Du vendredi 31 mars au dimanche 2 avril 2017 se tiennent les 11e Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA).

Partout en Europe, des ateliers ouvrent leurs portes pour des visites (voire parfois des ateliers), et des expositions sont organisées. Bien sûr, tout cela est gratuit, et destiné à faire connaître ces métiers particuliers au public, et pourquoi pas susciter des vocations.

L’an dernier, nous avions visité en famille l’atelier d’un luthier de guitares électriques, Eddy Gillon, qui nous a fait visiter son atelier, expliqué par le menu comment il travaille, choisit le bois, dessine puis découpe les morceaux qui une fois assemblés formeront l’instrument, comment il les teinte, les ponce, pose les cordes… Une immersion qui a fait rêvé les enfants et nous a appris beaucoup de choses sur ce métier.

Le lendemain, nous nous étions rendu à la Halle de Sens où nous avions rencontré plusieurs artisans, relieurs, doreur, luthiers, sabotier, forgeron, accordeur de piano, sculpteurs, céramiste… Là encore l’occasion de découvrir des gestes, des outils, et d’apprendre comment ces personnes travaillent.

Cette année, nous comptons bien renouveler cette belle expérience, et je vous invite à visiter le site des JEMA pour trouver un atelier ouvert près de chez vous : JEMA 2017. 6195 manifestations sont prévues en France, vous devriez trouver votre bonheur. 😉

Bonnes visites et bonnes découvertes !

 

Publicités

Notre visite de Mini World Lyon

Cet été, à l’occasion d’un passage à Lyon, nous avons eu le grand plaisir de visiter Mini World, le plus grand parc de miniatures animées de France.

Cet endroit est MAGIQUE !

Nous y avons passé 4 heures, et nous serions bien restés un peu plus longtemps, parce que nous n’avons pas vu le tiers de ce qu’il y avait à voir…

Imaginez : des maquettes représentant la ville, la campagne, la montagne, et dans ces paysages des bâtiments, des routes, des voies ferrées, des personnages, des animaux… Il y a des détails dans tous les coins, les scènes sont arrangées de façon tantôt réaliste, tantôt délirantes, nos yeux tombent toujours sur de nouveaux personnages, de nouvelles situations. 30 000 personnages, 4 000 animaux, 6 000 véhicules, 40 000 arbres, ça donne le tournis !

Cueillette dans un verger, bronzette près du lac, jeux dans la cour de récréation, travaux dans la carrière, pose pour la photo de mariage, course cycliste, tournoi médiéval, plongée sous-marine, tout y est ! Le tout toujours agrémenté d’une touche d’humour, ce qui ne gâche rien.

Cerise (non négligeable) sur le gâteau (déjà énorme) : si vous avez toujours eu envie de jouer les archéologues, vous allez pouvoir vous faire plaisir. Sous les maquettes se trouvent de nombreuses galeries, souterrains, caves, et autres fonds de lac à explorer, parfois en se penchant juste un peu, parfois accroupi, et les scènes qu’on y découvre sont drôles et décalées.

img_5163

img_5164

Tout cela est déjà fort attrayant, mais ça ne s’arrête pas là : le parc est animé. Les véhicules roulent, les trains circulent, et de nombreuses scènes peuvent être mises en mouvement par les visiteurs eux-mêmes, ce qui amuse autant les enfants que les adultes.

On assiste au labour des champs, au ballet des téléphériques, aux glissades sur la patinoire… On actionne la station d’épuration, la fermière qui nourrit ses poules, les jeux du parc pour les enfants, la grande roue de la fête foraine…

Et puis la lumière baisse, le soir tombe sur les maquettes, et c’est une autre féerie qui commence : tous les paysages sont illuminés, les phares des véhicules s’allument, les lumières dans les rues et bâtiments, les décorations du village de Noël… Jusqu’à ce que la nuit soit finie, et que le matin se lève à nouveau.

Clou du spectacle, toutes les heures, à plusieurs endroits du parc, un spectacle d’illuminations, créé par les artistes de la Fête des Lumières, vient ajouter à la magie du lieu.

Le site parle de 70 000 heures de travail. Ce n’est pas étonnant, et honnêtement, le résultat est époustouflant !

A noter : l’endroit est très accueillant pour les enfants. Sur ces photos, vous pouvez voir les barrières qui bordent les maquettes, et la petite marche qui permet aux enfants d’être à bonne hauteur pour profiter du spectacle.

img_5176img_5169

Nous n’avons pas testé le cinéma ni le restaurant, mais je ne doute pas que l’accueil y est chaleureux et les projections de qualité. Un petit magasin propose des miniatures, bien sûr, mais aussi toute une collection de jeux qui paraissent soigneusement choisis.

Le parc propose aussi des animations ponctuelles, comme une exposition Lego jusque fin novembre 2016 (sans supplément avec le billet d’entrée).

Nos trois enfants ont été émerveillés, et nous aussi ! Pour tout vous dire, Mini World, c’est comme les vitrines de Noël de certains grands magasins, on en ressort avec un grand sourire et des étoiles plein les yeux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Cueillette d’automne – Foire aux pommes

Ce dimanche, nous nous sommes rendus aux vergers de Noslon (à Cuy, dans l’Yonne, à quelques minutes de Sens) pour découvrir l’endroit à l’occasion de la Foire aux Pommes.

img_6910

Ces vergers sont exploités de façon traditionnelle et ouverts à la cueillette. On y trouve de nombreuses variétés de pommes, mais aussi des poires, des coings, des prunes, des cerises…

Nous avons pu goûter différentes variétés de pommes, et tester en quelques minutes les saveurs parfois très diverses, ce qui a donné lieu à une grande discussion sur les préférences de chacun. 🙂 Nous en avons aussi appris davantage sur les caractéristiques de chaque variété, notamment sa durée de conservation.

img_6917

Des pommes « connues », comme la Canada, la Golden, la Boskoop, la reinette, et de moins connues, comme la Jubilé, la Pinova ou la Rubinette…

Nous avons pu boire du jus de pomme fraîchement pressé, expliquer aux enfants le mécanisme du pressoir (et constater qu’ils faisaient le lien avec la centrifugeuse pour le miel, et la petite passoire à la sortie destinée à retenir les petites impuretés).

 

Après avoir fait notre choix, nous avons emprunté une brouette et sommes allés cueillir nous-mêmes des Canada (pour les tartes, les pommes au four) et des Jubilé (pomme à croquer qui se conserve jusqu’à 3 mois). Nous voulions aussi récolter quelques Rubinette (pomme à croquer ferme, juteuse et sucrée), mais les quelques pommes mûres qui restaient étaient malheureusement bien trop hautes pour nous!

 

Le moment de la cueillette a été l’occasion d’observer les pommiers, les branches, les feuilles, de rappeler comment pousse une pomme, et de réfléchir à ce qui est nécessaire à sa croissance.

img_6964

 

Le trajet entre les allées de pommiers a aussi permis de travailler un peu l’équilibre et la motricité!

 

Voici le résultat de notre cueillette du jour :

img_6986

Nous avons tout de même cueilli 12 kg de pommes! 🙂

Etant arrivés un peu tard, nous n’avons pu nous rendre au magasin, mais nous comptons bien y retourner prochainement, d’autant qu’on y trouve d’autres produits frais. Côté cueillette, nous comptons récolter quelques poires, des coings et sans doute d’autres pommes, pour varier les plaisirs.

img_6943