Bilan 2020-21 et préparation de 2021-22

Bonjour à tous ! Voici longtemps que je ne me suis pas installée devant mon clavier pour faire vivre ce blog. Merci à celles et ceux qui, malgré mon silence, continuent à me lire ici ou sur la page FB ou le compte Instagram.

Il faut dire que cette année a été particulièrement chargée et difficile, à de nombreux égards.

Il n’aura échappé à personne que les conditions de vie ont été pour le moins bousculées ces derniers mois. Même si, en tant que famille IEF, nous avons été un peu épargnés par certains chamboulements (fermeture de classes, protocoles sanitaires lourds, inquiétude, école à distance, demi-jauges, etc.), notre quotidien a bien été perturbé. Nous avons fait face nous aussi aux changements imposés par la crise sanitaire : les modifications dans le travail de mon mari (travail à distance, reprise dans des conditions particulières, perturbations du rythme et de la charge de travail), les modifications d’emploi du temps dans les activités sportives et musicales (fermetures, cours à distance, reprise, nouvel arrêt, changements d’horaires…), les contraintes diverses (confinements, arrêt des déplacements, nouveaux réflexes à apprendre)… Tout cela a eu autant de poids pour nous que pour toutes les autres familles.

De notre côté, nous avons eu de la chance : nous avons une maison, un jardin, un joli coin de promenade à quelques pas de chez nous, des structures et professeurs qui se sont mis en quatre pour assurer des cours à distance, des visios, etc. Nous n’avons pas été touchés par la maladie, ni aucun de nos proches.

Cependant, j’en ai déjà parlé, en tant que famille concernée par l’autisme, tous ces changements de routine, tous ces imprévus, toutes ces incertitudes, toute cette réorganisation à assurer parfois d’une semaine sur l’autre, pendant des mois, ont été épuisants. Nous sortons de cette année et demie de pandémie avec pas mal de fatigue et une impression d’avoir jonglé en permanence, sans moment pour nous poser et recharger les batteries.

A cela, il faut ajouter ce qui a sans doute été le plus lourd à porter ces derniers mois : la lutte contre l’article 21 du projet de loi confortant les principes de la République (voir ici). Ce projet de loi qui vise à l’interdiction de l’IEF (ou à sa réduction si drastique qu’elle ne sera plus une option envisageable pour la plupart des familles), qui sera de nouveau discuté au Sénat dans les jours qui viennent, et qui devrait être voté sans surprise par l’Assemblée nationale quelques jours plus tard, a pesé lourd sur notre année.

J’ai passé des centaines d’heures, investie dans une fédération d’assos, à apporter ce que je pouvais pour lutter pour la préservation de l’IEF et du régime déclaratif (voir ici). J’ai passé des heures à suivre les débats en commission, à l’Assemblée, au Sénat. J’ai passé des heures aussi à essayer d’imaginer ce que sera peut-être notre vie si cette loi passe. J’ai enfin passé des heures à expliquer à mes enfants le processus législatif (ça c’est positif), mais surtout pourquoi on voulait nous interdire de continuer à vivre comme nous le faisons, comment nous pouvions nous battre, pourquoi certains membres du Gouvernement les traitaient de « fantômes », de « sauvages », d' »enfants perdus de la République ». Tout cela a été extrêmement éprouvant. Depuis le 2 octobre 2020, je vis avec l’angoisse et la colère.

Vous vous en doutez, cette angoisse et cette colère, ainsi que tout le temps et l’énergie investis dans la lutte pour nos droits, ajoutés aux perturbations liées à la crise sanitaire, ont eu un impact sur notre année d’instruction. Nous avons moins avancé que d’autres années, au point que nous allons reprendre cahiers, manuels, et fichiers cet été pour boucler notre programme et ne pas prendre de retard sur la suite. Pour tout vous dire, je ne m’inquiète pas pour le « niveau » de mes enfants. Ils ont un niveau scolaire tout à fait honorable, ils sont curieux, cultivés, ils ont passé des heures entières à lire, nous avons discuté de nombreux sujets, nous avons regardé des documentaires et des reportages, ils ont passé beaucoup de temps aussi à observer la nature, ils ont bénéficié des cours (même tronqués) de sport et de musique pour s’ouvrir encore… Mais je veux aussi leur transmettre l’idée que lorsqu’on se fixe un objectif, on se donne le mal nécessaire pour atteindre l’objectif, on fait de son mieux pour mener à terme ce qu’on a commencé. C’est dans cet esprit que nous allons avancer dans notre programme cet été.

L’été

Rassurez-vous, ils viennent de passer une semaine entière à jouer, et ils auront deux semaines complètes de repos fin août, sans compter les journées de visites, les rencontres avec les amis… Par ailleurs, le rythme ne sera pas très contraignant, et ils auront largement le temps de profiter de leur été.

D’ailleurs parlons un peu de nos activités estivales : début août, les 3 grands sont inscrits à un stage de piscine, afin d’apprendre à nager. Cela peut sembler « tard », mais il se trouve que jusque là, nous n’avons pas eu l’occasion de leur enseigner la natation (ce qui ne mettait pas leur vie en danger, je vous rassure : ils n’ont jamais mis les pieds à la piscine, nous n’allons pas en vacances au bord de l’eau, bref, le pire qui aurait pu leur arriver était de glisser dans la douche…). Depuis notre déménagement, nous avons le projet de permettre à nos enfants d’aller régulièrement à la piscine, mais nous préférions qu’ils reçoivent d’abord des cours (j’avoue que je n’ai aucune idée de la façon d’apprendre à un enfant à nager). Voilà qui sera fait, grâce aux dispositifs de la mairie, qui permettent d’accéder à ces stages pour une somme très modique.

Nous avons prévu quelques travaux dans la maison, que nous espérons pouvoir mener à bien. Parallèlement, nous avons la chance d’avoir tous les dimanches des concerts gratuits dans un parc de la ville, dans des styles variés. Nous espérons aussi pouvoir visiter enfin le château de Fontainebleau, pour faire suite à notre visite du château de Vaux-le-Vicomte il y a deux ans. Nous avons aussi en projet une journée à Paris, pour jouer les touristes, et quelques promenades en vélo ou à pied.

Un petit bilan de notre année d’instruction

Martin a suivi cette année le programme de 5e. Nous avons bien avancé sur l’histoire-géo et les sciences, un peu moins sur le reste.

Martin a continué cette année les cours de flûte traversière et de formation musicale, ainsi que la chorale. Il a aussi rejoint cette année une association sportive : il a commencé l’escrime et s’y trouve très bien. Il a obtenu sa lame jaune (un peu comme les ceintures au judo, si vous voulez) en fin d’année.

Joanne a suivi cette année le programme de CM2. Nous avons bien avancé sur le programme global.

Joanne a commencé cette année deux activités : les cours de hautbois, ainsi que la formation musicale et la chorale, pour la musique, et côté activité physique, l’école multisports. Elle a énormément apprécié de découvrir différents sports, en groupe, avec des moniteurs très sympas. Elle a fait des progrès rapides en instrument et en solfège, et passe directement en troisième année. Elle a participé aux « auditions virtuelles », en enregistrant des morceaux, présentés sur Internet, pour remplacer les auditions au conservatoire qui ne pouvaient se tenir dans l’auditorium.

Paul-Elie a suivi cette année le programme de CE2. Il a fait énormément de progrès cette année, et a aussi commencé à lire des romans, ce qu’il ne faisait pas jusque là. Nous avons bien avancé cette année, dans toutes les matières.

Paul-Elie a poursuivi sa découverte des instruments cette année au conservatoire avec le Pass Orchestre, et il a de nouveau participé à la chorale. Il a suivi les cours de l’école multisports avec Joanne, et les a beaucoup appréciés.

Projets pour l’année à venir

Martin suivra le niveau 4e. Nous continuons plus ou moins avec les mêmes supports (je ferai un article plus détaillé avec nos choix durant les vacances). Il faudra donner un petit coup de collier, histoire de ne pas se laisser dépasser par le programme.

Côté activités, il poursuivra les cours de flûte et la formation musicale. Il rejoindra le chœur d’ados du conservatoire, et l’orchestre. Il reprendra aussi les cours d’escrime dans le groupe des 11-13 ans.

Joanne aborde la 6e. Nous utiliserons plus ou moins les mêmes supports que nous avions pour son aîné. Il faudra notamment approfondir un peu l’anglais et l’expression écrite.

Côté activités, Joanne continue le hautbois, la formation musicale, et la chorale. Elle commencera l’orchestre, ce qui l’enthousiasme beaucoup. Elle reprendra aussi les cours à l’école multisports.

Paul-Elie attaque le niveau CM1. Je reviendrai sur son programme et ses supports, et mes stratégies pour lui permettre d’avancer de façon plus sereine.

Côté activités, reprise de l’école multisports, bien sûr, ainsi que de la chorale, mais surtout début des cours de violoncelle (qu’il attend avec impatience) et de la formation musicale.

Baptiste arrive en âge d’instruction obligatoire. Il sera comme ses aînés très libre dans ses apprentissages et tout passera par des activités quotidiennes et des jeux. En tant que quatrième, il a quelques avantages : pas mal de vocabulaire, une motricité boostée par les « exploits » des grands, une curiosité nourrie sans cesse, et toujours quelqu’un pour jouer avec lui, lui expliquer ce qui l’intrigue, lui lire des histoires… Il est inscrit pour la rentrée à l’éveil musical et se montre très impatient.

Voilà pour le tour d’horizon et le bilan… Il me restera à vous présenter nos supports et nos choix pour l’année à venir, même si vous pouvez déjà fouiller un peu dans le blog pour avoir avoir des pistes.

J’espère pouvoir reprendre un rythme de publication « normal » et m’y tenir (oui, c’est le plus compliqué !). Je vous souhaite un bel été, et surtout de recharger vos batteries !

Une réflexion sur “Bilan 2020-21 et préparation de 2021-22

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s